Traque en terre occupée

Bonjour et bienvenue pour ce nouveau vendredi lecture direction la science-fiction, Traque en terre occupée de Constantin Louvain.

 

Brève sur l’auteur et le livre

Constantin Louvain est un auteur belge vivant en Île de France.
Ses premiers contacts avec le fantastique et la science-fiction se sont déroulés au cours de ses humanités gréco-latines et l’ont incité à s’orienter vers les sciences. Une fois son master en chimie et son diplôme d’ingénieur en poche, il a exercé des emplois de chercheur dans le public et le privé avant de devenir enseignant dans une université d’Afrique pendant plusieurs années.
Revenu en Europe, il s’est investi dans la vente d’appareillage scientifique tout en continuant à lire de la SF à haute dose. Devenu chef de projet d’un groupe concevant des appareils de pointe pour laboratoire, il donna des conférences devant des équipes de chercheurs sur cinq continents, promouvant les réalisations de son équipe.
Utilisant des éléments glanés au cours de ses pérégrinations, il aime imaginer des mondes, des cultures et des personnages baroques conduisant à des situations inattendues, où le drame peut côtoyer la plaisanterie.

 

  • Genre : Science-fictionBonjour et bienvenue pour ce nouveau vendredi lecture direction la science-fiction, Traque en terre occupée de Constantin Louvain.
  • Éditeur : Marathon Éditions
  • Nombre de pages (broché) : 276

 

Aperçu de la situation

 

Août 2078, la terre est occupée  par les envahisseurs Xénos depuis vingt ans. Les gouvernements ont plié devant leur force de frappe et la peur. Ils ont cédé à l’ultimatum imposé par les Xénos. Depuis, je dirais qu’il y a les lèche-bottes des hommes bleus et quelques groupes rebelles. Au passage, ces extra-terrestres ne sont ni gris, ni verts mais bien bleus avec une tendance violacée lorsqu’ils sont fâchés. Vous en apprendrez d’avantage sur leurs mœurs en cours de lecture.

Aperçu de l’histoire

Annabelle est membre d’un groupe rebelle, elle recrute un ancien soldat qui sait faire fonctionner les armes Xénos. Maximilien, après quelques hésitations, accepte et exécute le contrat. Même si tout était prévu au millimètre, Max et Annabelle sont pris en chasse par la redoutable section noire. Le Major Wiltar et ses Lieutenants traquent les fugitifs avec beaucoup de pugnacité.

Le temps de valider le contrat et l’action démarre sur les chapeaux de roues jusqu’à la fin. Les connaissances haut-placées d’Annabelle et la formation de soldat des forces spéciales de Max les aideront-ils à creuser l’écart avec leurs poursuivants ?

Tout au long de cette chasse à l’homme, les questions vont se bousculer dans un camp comme dans l’autre mais quel est le véritable enjeu de ce contrat ?

C’est ce que je vous laisse découvrir dans cette superbe lecture de science-fiction, dont l’action est menée à un rythme effrénée !

Autres questions ?

Là, vous vous dites, c’est quoi cette chronique ! Plus il avance dans le temps des chroniques et moins il en dit ! Je vous l’accorde et tout dépend de la lecture. Il y a des romans que je peux orienter sans trop dévoiler mais dans le cas présent, il y a une succession d’actions dans un contexte que je ne peux dévoiler sans spoiler le livre. Comme beaucoup d’ouvrages, vous pouvez vous régaler d’une lecture vraiment agréable dans l’intrigue et la cadence que l’auteur lui a donné, ou alors chercher un peu plus loin que les mots… un suspense qui ne tient qu’à un fil et qui peut être comparable à d’autres événements de notre réalité !

Mon avis

Effectivement, comme tout bon livre, il faut souvent aller au-delà de la lecture mais chacun est libre de ce choix.

La venue d’une vie extra-terrestre, certains y croient, d’autres pas; certains en ont envie et d’autres en ont peur. Dans le cas présent, les envahisseurs nous ressemblent physiquement. Ils se distinguent par leurs couleurs de peau et bizarrement, personne ne leur fait remarquer qu’ils ressemblent à des « Schtroumpfs ». c’est surtout le comportement qui diffère et c’est cet aspect qu’il est intéressant d’étudier. Ces différences ont un impact sur les dirigeants de la planète entière, sur leurs décisions et leurs choix stratégiques.

Dans l’histoire, telle qu’elle est présentée, il serait curieux de savoir jusqu’où irait notre tolérance vis-à-vis de ce qui est imposé par les conquérants et par les choix de nos dirigeants. Le peuple européen a été et il est toujours le dominateur d’autres peuples sur la planète. J’y ai relevé un parallèle intéressant de réflexion !

  • Que sommes-nous prêts à faire en tant qu’envahisseur ?
  • Que sommes-nous prêts à abandonner pour une relative tranquillité de vie face à un conquérant ?

J’insiste sur le mot relatif que vous comprendrez mieux à la lecture du roman.

L’écriture est très agréable, elle est même captivante. La plume de l’auteur nous happe tout de suite pour ne plus nous lâcher. En plus de l’action, de l’idée originale, Constantin Louvain s’est amusé avec de nouvelles technologies extra-terrestres et de son cru. Il en fait profiter nos deux protagonistes humains avec beaucoup d’humour (il en faut) et pour le plus grand plaisir du lecteur (pardon Annabelle !!!).

Les personnages sont très attachants et même certains Xénos ne laissent pas indifférents, les points de vue humains/extra-terrestres sont différents mais je ne peux pas en dire plus. Je sais, je n’ai pas dit grand-chose.

J’ai passé un très agréable moment de lecture et je conseille ce roman tant aux amateurs de science-fiction, d’aventures que de thriller avec une pointe d’humour et d’amour. Je remercie les éditions Marathon Éditions pour leur confiance ainsi que Constantin Louvain que j’espère lire dans d’autres aventures.

VLOG

Quelques extraits

Je réfléchis à nouveau. Tout me disait de fuir comme la peste cette fille et son offre.

Malheureusement, je me sentais désespéré, au bout du rouleau. Je devais déjà trois mois de loyer et…

…, avec un peu de chance, c’était de devenir un travailleur zombie dans une des usines xénos, un de ces humains soumis à leurs cocktails chimiques qui vous rendent…

 

Je sais, même là, je ne suis pas sympa mais c’est juste pour titiller l’envie de celles ou ceux qui étaient encore indécis.

 

– j’ai parfois du mal à comprendre les femmes, murmurai-je. Vous vous imposez des régimes à longueur d’année, vous passez du temps à vous pomponner, vous coiffer, vous maquiller et vous habiller avec recherche, et vous reprochez aux hommes de vous aimer pour votre apparence.

 

Bonne lecture, à très bientôt.

SimPlement.pro

Que lisez-vous ? Nous aimons partager et bavarder ;)