Ronces et genêts, ces mal aimés

Je vous retrouve comme chaque mercredi pour parler de la nature. Ma randonnée sauvage m’a fait le plus grand bien alors je reprends le travail pour les ronces et genêts. Ce sont des végétaux mal aimés pourtant bien utiles à la biodiversité.

Ronces et Genêts - Ce que disent les arbres et les plantes

Ronces et Genêts, le thème du jour

Le thème ronces et genêts répond aux gestes de luttes que je rencontre sur les sols entretenus pas notre association. Vous êtes nombreux à m’avoir envoyé des messages sympathiques sur ma vie d’aventurière. Mais au risque de radoter, l’homme est le principal danger de cette planète.

Ronces et Genêts - Ce que disent les arbres et les plantes

Je fais équipe avec des chevaux pour tester l’état des sols. Depuis l’été, j’ai laissé quelques crottins dans un parc et je suis allée faire un bien triste constat hier : le sol est mort. Après l’énergie de la nature sauvage, c’est un choc. J’ai donc confié à Ganesh une nouvelle mission car j’ai besoin de son aide pour communiquer avec cette nature étrange. De mon coté, je me suis intéressée à la végétation naturellement présente sur les lieux : les ronces et genêts.

Les ronces au jardin

Plutôt que de déclarer la guerre aux ronces, et si on s’y intéressait ? Je vous propose la lecture de cet article sur Permaforêt.

Luttez contre les ronces ? Les brûler ? les arracher ? les tailler ? Vous ne ferez qu’accentuer « le phénomène » et dynamiser leur croissance. Les ronces sont armées pour résister aux assauts du jardinier. Alors comment apprivoiser notre comportement pour apprendre à cultiver avec les ronces?

La ronce est une plante fruitière comestible, pionnière, mellifère, hyper productive et qui se gère toute seule. Tous les atouts sont réunis pour être une favorite de nos cultures. Les ronces renferment même une substance particulière qui pourrait bien vous intéresser pour vos semis et vos bouturages: une hormone de croissance. La ronce est la plante pionnière de transition entre la plaine et la forêt.

LIRE AUSSI  Communication animale : ce que le cheval nous enseigne

Les ronces et les animaux

Ganesh et Gaya sont des chevaux qui ont conservé leurs instincts sauvages. En cette saison, ils grignotent les ronces et j’ai cherché à comprendre leurs raisons. En fait, la ronce offre surtout une aire de repos, un garde manger et un refuge aux chevreuils, aux renards, aux lapins, aux oiseaux et à une multitude d’autres animaux. Les mésanges adorent y nicher.

Ronces et Genêts - Ce que disent les arbres et les plantes

Les bosquets de ronces coupent le vent permettent également de limiter la propagation de maladies et de parasites. C’est un cordon de sécurité. Il agit aussi comme un retardateur de feu lorsque celui-ci prend dans une clairière.

Les ronces sont les championnes toutes catégories pour recoloniser les espaces dénudés ou les taillis en transition vers la forêt. Elle peut être une plante couvre sol, buissonnante ou grimpante.

Les genêts

Ganesh adore les genêts parce qu’il peut se gratter le ventre, et pas que… J’en laisse toujours sur les terrains, sans pour autant me laisser envahir.

Ronces et Genêts - Ce que disent les arbres et les plantes

Le genêt à balais est un arbrisseau buissonnant de 1 à 3 mètres de hauteur, qui doit son nom au fait que ses rameaux souples et résistants étaient autrefois utilisés pour fabriquer des balais. Cette plante est une papilionacée de la famille des légumineuses, comme le haricot et la luzerne. Chateaubriand a surnommé ses fleurs « papillons d’or » dans un de ses romans !

Cette espèce se rencontre partout en France, sauf en région méditerranéenne et en Corse, le plus souvent dans les terres pauvres et incultes.

Le genêt à balais est une légumineuse et a donc la faculté de fixer l’azote du sol, par l’intermédiaire de minuscules nodosités se développant sur ses racines. Cet avantage peut être mis à profit pour enrichir certains sols.

LIRE AUSSI  Epona-Wild : Compte rendu #1

A titre indicatif, les animaux sauvages nous ont fait découvrir les propriétés médicinales des genêts. Cependant, c’est une plante toxique si le dosage est inadapté.

Utilisation interne

  • Cardiotonique : éréthisme cardiaque, troubles du rythme cardiaque, insuffisance cardiaque, hypotension.
  • Diurétique : rétention d’eau, goutte, rhumatisme, œdème généralisé.
  • Ocytocique : accouchement.

Utilisation externe

Anti-venin : morsures de serpent.

Ronces et Genêts sont nos amis

Les propriétés diurétiques du genêt commun sont reconnues depuis la Renaissance. Au XVIIe siècle, cette plante médicinale était utilisée pour soigner les insuffisances rénales, la rétention hydrique et les troubles de la circulation. Des recherches récentes ont permis de prouver l’efficacité du genêt commun à neutraliser les venins de cobra et de vipère.

Ronces et Genêts - Ce que disent les arbres et les plantes

Au printemps, le genêt à balais offre des belles fleurs papilionacées de 2,5 centimètres et d’un jaune très vif. Ces fleurs sont solitaires, mais sont nombreuses tout au long des toges. Ce sont des bourdons qui assurent la pollinisation de ces fleurs.

Conclusion

Je préfère être en harmonie avec la nature plutôt que me battre contre elle. Le génome humain actuel est issu de celui de l’homo Sapiens apparu il y a 240000 ans. Aujourd’hui, nous sommes ce que notre ADN fait de nous en réaction à notre environnement.

L’homme est lié à la nature vivante qui assure sa survie alors nous devons respecter la nature et en prendre soin. Qu’en pensez-vous ?

 

 

Forum de discussions, donnez-nous votre avis. Nous vous remercions pour votre participation.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.