Numérique – Digitaliser le système scolaire : le mythe du digital native

Notre gouvernement à renouvelé le confinement jusqu’au 15 avril, vos enfants vont donc continuer leur scolarité numérique. Je trouve que cette période est idéale pour parler de l’impact des médias numériques sur notre santé.

Une question fondamentale

Depuis plusieurs années, je me pose cette question : pourquoi une telle ardeur à vouloir digitaliser le système scolaire ? Les études scientifiques ont obtenus des résultats peu convainquant. Avec le COVID19, le télétravail se développe et les enfants reçoivent des cours et leçons par voie numérique.

« Un travail récent a établi que le simple fait de demander à un étudiant de poser son téléphone sur la table, pendant un cours, suscitait une captation de l’attention suffisante pour perturber la performance cognitive; et ce, même lorsque le téléphone restait inerte et silencieux. »(1)

Les effets du numérique

J’ai déjà longuement parlé des distractions numériques comparées aux bienfaits de l’écriture manuscrite. Déjà en 2017, un article publié dans Le Monde (2) dénonçait les graves effets des expositions numériques sur les jeunes enfants.

« Nous recevons de très jeunes enfants stimulés principalement par les écrans, qui, à 3 ans, ne nous regardent pas quand on s’adresse à eux, ne communiquent pas, ne parlent pas, ne recherchent pas les autres, sont très agités ou très passifs », écrivaient-ils.

D’ailleurs, j’ai noté que les cadres de sociétés high-tech limitent l’utilisation des produits qu’ils ont contribué à créer. Je pense qu’ils connaissent très bien leurs produits et qu’ils protègent leurs enfants. Mais si nous avons tous connaissance des effets néfastes des écrans, pourquoi digitaliser le système scolaire ?

le mythe du digital native

Ce qui caractérise les « digital natives » (3), c’est la personnalisation à tous crins. Si la Toile permet aux jeunes de se cacher ou de maquiller certains traits, elle les rend surtout très visibles, leur donne l’occasion de sortir du lot, que ce soit via les blogs, les sites de socialisation, les jeux en réseau, etc.

Digitaliser le système scolaire : le mythe du digital native

Croyez-vous réellement que si votre enfant sait cliquer, il deviendra un génie mathématique ? En réalité, les créateur des systèmes digitaux ne sont pas nés dans l’ère numérique, ce sont des inventeurs. Nous apprenons à coder un système mathématique mais utiliser un smartphone est à portée de tous. Oui, moi aussi j’ai eu cette immense fierté en installant ma nouvelle imprimante en moins de 15mn. Suis-je devenue plus douée ?

Ben non car en réalité, tout est fait pour une utilisation de plus en plus simple.

Substituer le numérique à l’humain ?

J’ai fait quelques recherches sur une éventuelle diminution des coûts et bingo!!! Quitte à ce que la qualité baisse, l’école numérique permettra de maintenir la quantité de services. Chamath Palihapitiya, un ancien cadre de Facebook, défend à ses enfants de toucher à « cette merde » (en vidéo).

Numérique : Digitaliser le système scolaire : le mythe du digital native

Au sud de San Francisco, la Waldorf School of the Peninsula, une école à la pédagogie alternative, se targue de délivrer un enseignement sans aucun outil technologique. Pas d’écran en vue, seulement des livres, du papier et des crayons. De nombreux enfants d’employés d’eBay, Google, Apple et Yahoo! y sont scolarisés, selon le New York Times (4).

Je ne crois pas prendre un gros risque en parlant des inégalités sociales. Si vous n’avez pas la possibilité financière d’offrir une école privée à vos enfants, vous devrez accepter le manque de professionnels de l’enseignement. Les écrans vont les remplacer mais à quel prix ?

Selon les résultats de l’enquête PISA (5), l’Hexagone reste la championne des inégalités entre élèves.

L’Humain méprisé

En France, Le quart des élèves français les plus performants affichent un niveau comparable avec les pays les mieux classés (Japon, Corée, Finlande…) tandis que le quart des élèves les moins bons se classent au niveau des pays les plus en retard, comme la Turquie.

L’écart de résultats entre les élèves les plus favorisés et les plus défavorisés est passé de 110 points en 2009 à 107 points en 2018 (contre 89 en moyenne dans l’OCDE). Mais cette baisse « n’est pas significative », selon Pauline Givord. Depuis 2009, il n’y a pas eu d’aggravation des inégalités, mais la France n’a pas non plus su les réduire . Celles-ci restent « très inquiétantes », « c’est l’un des gros points noirs de l’enquête », selon l’OCDE. « La France fait partie des pays les plus inégalitaires avec le Luxembourg, Israël et la Hongrie », abonde Eric Charbonnier.

Malheureusement, en substituant, de manière plus ou moins partielle, le numérique à l’humain, il est possible d’envisager une belle réduction des coûts d’enseignement. Et plus d’écrans engendrent moins d’échanges et de partages. Nous en reparlerons un peu plus tard. Personnellement, je vais conserver mes livres et mes carnets 😉

Sources et références numériques

1/ The mere presence of a cell phone may be distracting : https://psycnet.apa.org/record/2014-52302-001

2/ Le Monde : https://www.lemonde.fr/sciences/article/2017/05/31/la-surexposition-des-jeunes-enfants-aux-ecrans-est-un-enjeu-majeur-de-sante-publique_5136297_1650684.html?h=9

3/ Qui sont les « digital natives » ? : https://www.levif.be/actualite/qui-sont-les-digital-natives/article-normal-158341.html?cookie_check=1585574150

4/ A Silicon Valley School That Doesn’t Compute : https://www.nytimes.com/2011/10/23/technology/at-waldorf-school-in-silicon-valley-technology-can-wait.html?mtrref=undefined

5/ Enquête Pisa : https://www.lesechos.fr/politique-societe/societe/enquete-pisa-dix-resultats-pour-situer-les-eleves-francais-1153200

Author: Annawenn

Diplômée de psychologie, je me suis orientée dans la recherche auprès du Laboratoire d'éco-éthologie (Université de Neuchâtel)
Eco-thérapeute et naturopathe, je suis éthologue bénévole pour cette association.

Forum de discussions, donnez-nous votre avis. Nous vous remercions pour votre participation.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.