Nettoyage des espaces naturels – Les déchets dans la nature

Lundi après midi, nous avons organisé un nettoyage des espaces naturels avec nos amis de l’Association Esprit des Fleurs. En quelques heures, nous avons ramassé des kilos de déchets dans la nature!!! Alors il me semble important de vous rappeler les risques pour les animaux mais aussi pour votre santé.

Nettoyage des espaces naturels - Les déchets dans la nature

Les déchets dans la nature

Connaissez-vous l’impact réel des déchets dans la nature? Tout dépendant du type de matériau, de son épaisseur et des conditions climatiques, le temps de décomposition de certains déchets peut être extrêmement long. Par exemple, une bouteille de verre peut prendre 4000 ans à se décomposer.

Les déchets engendrent de sérieux dangers pour la faune et la flore. À titre d’exemple, un incendie peut être causé par l’effet loupe sur un morceau de verre, ou de petits mammifères peuvent se coincer dans les bouteilles.

Les substances à l’intérieur des piles sont aussi un risque pour la santé en contaminant les nappes phréatiques.

Nettoyage des espaces naturels

De simples gestes citoyens pourraient épargner beaucoup de vies animales. Donc, pensez à ramasser vos déchets, en particulier aux abords des sites naturels. Si vous trouvez un détritus lors de vos balades, faites-en de même ; vous limiterez ainsi les pièges pour la faune sauvage.

Il n’appartient qu’à nous de mieux cohabiter avec elle.

Les déchets doivent impérativement et obligatoirement être jetés dans une poubelle ou être amenés en déchetterie.
L’abandon de déchets dans la nature pollue les sols, les cours d’eau, les nappes phréatiques et l’air en dégageant des substances toxiques. Une décharge sauvage représente une menace pour les espèces animales et végétales.

Je rappelle que l’homme fait partie du monde animal.
 

Des canettes, du verre, du plastique…

J’entends très souvent mes interlocuteurs me répondre le fameux « c’est pas moi » quand nous j’informe sur le nettoyage des espaces naturels. Je me pose alors quelques questions sur le nombre de déchets dans la nature alors que tout le monde affirme trier les déchets.
Si ce n’est pas vous, c’est d’ailleurs toujours l’autre. Chaque groupe montre du doigt un autre groupe dans un irrespect grandissant.
Une seule devise : chacun est responsable de lui-même.
 
La planète souffre et l’homme est responsable, il ne faut pas se voiler la face.

Parlons du plastique

La pollution due aux déchets plastiques croît parallèlement à sa production, qui est exponentielle. Dans un rapport, le WWF alerte sur cette « catastrophe écologique » et propose des pistes pour la limiter, comme d’enchérir lourdement le coût du plastique afin de rendre le recyclage intéressant.
Nous sommes aussi victimes de la pollution par le plastique que nous avons créée. Les petits morceaux de plastique, comme les micro-plastiques, sont consommés par les animaux que nous mangeons régulièrement. Des études ont par ailleurs démontré que certaines huîtres et moules contiennent du plastique.
S’il nous semble impossible d’échapper au plastique dans votre vie quotidienne, il est plutôt simple de réduire nos déchets. Certaines personnes ont fait le choix de se passer totalement du plastique, mais il existe des solutions simples et rapides pour réduire sa consommation de plastique. Pour que l’impact environnemental de votre famille soit moins important, vous pouvez par exemple remplacer les coupelles de glace en plastique par des cornets.
J’ai peu de plastique, j’ai adopté les gourdes, les sacs en tissu…. Je pense que les solutions sont très nombreuses.

LIRE AUSSI  Psychologie du climat

Les challenges de la BuJo Addict Community

J’anime des ateliers sur l’utilisation du bullet journal éco-responsable. Les challenges pour réduire les déchets sont sympathiques et utiles. C’est une occasion de glisser le passage aux poubelles dans la feuille de route quotidienne.
Nous pouvons aussi participer aux challenges de rééducation alimentaire. Pourquoi ?
Pour réduire votre consommation de plastique, évitez d’acheter des produits emballés dans du plastique ou achetez en vrac. Je boycott les grandes surfaces, autant pour les emballages que pour la désastreuse qualité des produits vendus.
Enfin, en recyclant les objets en plastique lorsque cela est possible et en les jetant à la poubelle, vous réduirez aussi la pollution plastique.

Nettoyage des espaces naturels : la terre, les rivières, la mer

« La pollution plastique est une catastrophe écologique, qui frappe l’ensemble des animaux, du plancton jusqu’au mammifère. » Et principalement les organismes marins. Car ce qui est jeté sur terre se retrouve bien souvent en mer, au fil des rivières, dans les estuaires, le long des littoraux, puis dans un des cinq « gyres » de notre planète bleue, ces fameux vortex situés au milieu des océans qui concentrent une soupe de micro-plastiques.
Nettoyage des espaces naturels - Les déchets dans la nature
« Sur terre, les sources de pollution sont multiples, explique Laura Châtel, de Zero Waste France. Il y a les déchets sauvages, jetés intentionnellement ou emportés par le vent, mais aussi les micro-plastiques contenus dans nombre de nos vêtements et ceux issus des pneus qui se retrouvent sur les routes, ainsi que les nanoplastiques utilisés dans les produits cosmétiques. »
Plus de 240 espèces animales différentes ont été répertoriées comme ayant ingéré du plastique. Mais ces animaux sont souvent incapables d’absorber le plastique, ce qui entraîne des brûlures internes, des occlusions digestives et la mort.
Et les humains ne sont pas épargnés : une étude récente sur l’eau embouteillée a révélé une contamination micro-plastique dans 93 % des bouteilles, provenant de onze marques différentes réparties dans neuf pays.

LIRE AUSSI  Chatons Orphelins

Et les canettes ? Pas mieux !!!

Une canette met entre 100 et 500 ans pour se dégrader. Son impact sur l’environnement et notamment sur la qualité du sol ou des cours d’eaux est donc important, tout comme ses conséquences sur la faune.
Les agriculteurs sont particulièrement touchés. Canettes mais aussi bouteilles en verre, matériaux de construction, jetés dans les champs, peuvent d’une part directement blesser le bétail mais peuvent aussi se retrouver parfois dans l’alimentation de celui-ci.
Il n’est en effet pas rare que des morceaux de métal ou de plastique se retrouvent dans le fourrage. Car lors du ramassage du foin, tout est récolté, y compris les déchets. Le tout est alors broyé et lis en ballots. Ces corps étrangers peuvent perforer et infecter les organes vitaux des animaux.

Bon, pas encore convaincu ?

Le coût du ramassage des déchets sauvages communaux est difficile à estimer mais in fine il est quand-même répercuté sur le contribuable via divers impôts ou taxes.
Le consommateur participe donc aux frais de gestion des emballages mis sur le marché de multiples façons : lors de l’achat du produit emballé, lors du paiement de sa taxe-redevance déchets annuelle, lors de l’achat du sac bleu, et en tant que contribuable.
Tout cela ne prend pas en compte le nettoyage des chemins, sentiers, voiries communales, berges de cours d’eau par les associations ou mouvements citoyens ou de jeunesse qui « font le ménage » de leur environnement ainsi dégradé.
Reste enfin l’impact en terme d’insalubrité pour l’image des quartiers, des espaces verts et des espaces ruraux dont l’image en prend un coup quand les dépôts s’accumulent. Les nuisances visuelles et la dégradation du cadre de vie alimentent un sentiment d’impunité vu l’absence de contrôle et de sanction.
Camille Lecomte, chargée de campagne aux Amis de la Terre déclare :
« Il y a aussi un besoin urgent de changer fondamentalement les politiques de l’Union européenne et de mettre fin au gaspillage. La réduction des déchets contribuerait non seulement à réduire les émissions de carbone, mais aussi à créer des emplois en Europe et à réduire la dépendance aux importations de matières premières. »

 

LIRE AUSSI  La vie sur terre en danger

Author: Annawenn

Fondatrice Equi Wild, Annawenn est membre de l'Association Maison Écologique et vous invite à découvrir l'écologie avec ses chevaux et son bullet Journal sur https://bujo-addict.fr/blog.

2 thoughts on “Nettoyage des espaces naturels – Les déchets dans la nature

  1. bonjour, comment vas tu? c’est dramatique toute cette pollution. si les gens étaient un peu plus responsable, on n’aurait pas besoin de passer derrière eux. passe un bon vendredi et à bientôt!

    1. Hello, ben comme tu vois, ça va.
      Je vais organiser un challenge zéro déchet dans mon Bullet Journal, ça responsabilisera peut-être. Je te souhaite un très bon week-end. A bientôt.

Forum de discussions, donnez-nous votre avis. Nous vous remercions pour votre participation.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.