Monter à cheval ou pas ?

J’ai reçu un article paru dans le journal Ouest France dont le titre est évocateur : Monter à cheval sera-t-il un jour interdit ? Une question inquiétante pour les professionnels de la filières équine.

la question n’est pas d’interdire de monter à cheval mais avoir le souci de monter un cheval qui est en forme pour le faire

Le cheval du XXIème siècle, mon expérience

J’ai connu les chevaux dans les milieux ruraux quand j’étais petite fille. Le cheval de trait, ami de l’homme, aidait aux travaux des champs et aux déplacements. Les animaux faisaient partie des familles.

Quand ma vie a croisé celle de Ganesh en août 2016, ce gros cheval a choisi de venir avec moi pour échapper à la mort. Je pense que tous mes lecteurs savent que je ne sais pas monter à cheval du point de vue de la FFE. Pourtant, je suis allée en club pour apprendre….. à tomber et à me faire très mal. J’ai rencontré :

  1. les cravaches,
  2. des harnachements,
  3. la chambrière,
  4. des conditions de vie dégoûtantes…

Quand j’ai donné mon avis, j’ai été virée pour mon plus grand bien finalement.

Monter à cheval sans contraindre

Doctorante en éthologie, j’ai compris que le milieu équestre ignore totalement ce qu’est l’éthologie. C’est cependant un terme très à la mode et rémunérateur pour ceux qui se sont autoproclamés spécialistes en équitation éthologique.

vision minoritaire et extrémiste de certains courants animalistes, une sur-interprétation de ce qu’est un cheval en liberté et une vision biaisée de la relation homme/animal

L’article de Ouest France me donne une occasion inespérée de m’exprimer. Je continue à protéger les instincts sauvages des chevaux adoptés par le biais de l’Association Maison Écologique. Enfin, les professionnels sont mis dans l’obligation de revoir leurs méthodes grâce aux travaux liés à la cause animale.

Le cheval est l’ami de l’homme et je suis certaine qu’il sera bien content de retrouver sa noblesse. Vous pouvez tous monter à cheval sans pour autant contraindre et maltraiter.

LIRE AUSSI  Arboretum de Villevocance

Les professionnels de la filière équine

Alors bien sûr, si les professionnels de la filière équine acceptent aujourd’hui une éventuelle remise en question, ce n’est pas pour le cheval. Ne soyez pas dupe, le cheval est un marché dans lequel le consumérisme est roi.

Les professionnels de la filière équine, réunis à Angers ce jeudi 7 novembre, doivent justifier de plus en plus leurs méthodes de travail. L’enjeu ? Ne pas se voir interdire un jour de monter à cheval.

Vous pouvez traduire cette simple phrase par le manque à gagner qui les inquiète beaucoup plus que l’interdiction de monter à cheval. J’avoue aussi avec humour que je n’imagine pas encore ces cavalières de club marcher en randonnée à coté de leur cheval 😉

Monter à cheval sera-t-il un jour interdit ?

Sociologie, Éthologie et Ecopsychologie

Vanina Deneux qui s’exprime dans l’article de Ouest France présente un Projet de thèse en Sociologie mais d’autres études sont à retenir. L’IFCE conserve une main mise sur le cheval dans notre pays. Je n’ai jamais caché le fond de ma pensée concernant cet organisme. Je dépends du Laboratoire d’éco-éthologie de Neuchâtel depuis la rentrée et je continue mes études à Genève.

la question n’est pas d’interdire de monter à cheval mais avoir le souci de monter un cheval qui est en forme pour le faire

La Suisse n’a pas besoin d’une législation punitive pour prendre soin des animaux. Je découvre la France comme un pays très fermé où l’information semble censurée. Mon étude sur la nature du cheval trouve un écho positif qui m’oblige a creuser un peu plus mais avec plaisir.

L’IFCE garde le contrôle

« EquiBienEtre doit aider les professionnels à évaluer le bien-être des chevaux à partir d’une vingtaine de paramètres. Cet outil pourra permettre de faire ressortir au niveau du groupe de chevaux un problème particulier. »

Quand je lis ça, je pense immédiatement au fameux DSM, l’aide au diagnostique en psychiatrie. Psychologue, je connais assez bien cet outil qui pourrait sembler hors sujet pour les cavaliers. Pourtant, ce sont des paramètres, comme le contrôle technique d’une voiture. Encore une fois, la France va cocher des cases pour établir des généralités alors qu’un être vivant est unique.

LIRE AUSSI  Chatons Orphelins

Retenons que le sujet est abordé, même s’il y a beaucoup de travail pour que l’homme respecte les chevaux et la nature qui l’entoure.

Equi Wild et Eco-thérapie

Vous êtes nombreux à me contacter pour suivre mes recherches et travaux. Pour satisfaire vos demandes, j’ai créé un site dédié Equi-Wild sur lequel je rédige au fil du temps.

Face aux trop nombreux intérêts financiers qui entourent les chevaux, j’ai fait déposer ce terme ainsi que mon travail de recherche qui est protégé contre toute forme d’utilisation. Je vous informe donc que je propose bénévolement des ateliers de découverte du cheval, de communication animale et de reliance.

L’adhésion à l’association est obligatoire pour l’assurance souscrite auprès de notre fédération amie : Equiliberté.

Discussion

Dans le respect de chacun, je vous invite à participer à ce débat. Que pensez-vous de la condition du cheval aujourd’hui ? Peut-on monter à cheval avec complicité et harmonie ?

Author: Annawenn

Ecotherapeute certifiée Equi-Wild.
Diplômée de psychologie, je me suis orientée dans la recherche auprès du Laboratoire d'Eco-Ethologie - Université de Neuchâtel.
Je suis éco-thérapeute certifiée (PhD) et je partage mon travail avec les chevaux sur le site
https://equi-wild.fr/

Forum de discussions, donnez-nous votre avis. Nous vous remercions pour votre participation.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.