Jeu de poulain ou comment ne pas mettre son licol

Depuis le mois d’août, Epona-Wild a appris à nous connaître et à nous aimer. Elle est restée avec son troupeau un peu trop longtemps à mon goût. Mais aujourd’hui, elle est avec Ganesh et Gaya. Retour sur une semaine de jeu de poulain.

Jeu de poulain ou comment ne pas mettre son licol

La première étape

Samedi dernier, les chevaux ont quitté Espinasse pour Escomelet. Comme je ne suis pas encore en pleine forme, ce premier déplacement était rapide et c’est David qui a pris Ganesh en main.

Ganesh était pressé de retrouver son parc préféré et Gaya nous a suivi joyeusement. Passage devant un groupe de poney avec une magnifique parade d’étalon de Ganesh. C’était vraiment marrant et je rappelle que Ganesh est un hongre qui l’ignore 😀

A notre arrivée, les chevaux ont fait de grands tours au galop, Ganesh s’est roulé de plaisir et Gaya a boudé le foin. Ils sont restés là jusqu’au mardi.

Départ pour une longue marche

Mardi après midi, nous sommes partis de Villevocance en direction de Vanosc par les chemins. Pour ma remise en forme, 12km de marche avec 115 étages de dénivelé car j’ai préféré marcher. Les catastrophes naturelles qui ont touchées l’Ardèche ont fait pas mal de dégâts. Les arbres sont tombés en travers des chemins et il faudra du temps pour tout remettre en ordre.

Les chevaux passent partout et étaient quand même contents de cette petite sortie.

Nous sommes arrivés un peu avant la nuit. Epona-Wild était surprise de nous voir arriver avec nos chevaux. Elle était seule depuis le départ du troupeau, environ trois jours auparavant.

LIRE AUSSI  Mon Bujo de juin 2019

Jeu de poulain

Nous avons loué un pré dans les hauteurs du village le temps d’expliquer à Wild les termes de notre contrat. C’est la fille de la plus ancienne jument de ce troupeau. Une vieille jument qui domine incontestablement tous les autres. Wild a donc toujours bénéficié de la position de sa mère dans les déplacements, ses jeux de poulain et pour la nourriture.

Epona-Wild et sa mère

Ses jeux de poulain sauvage commencent à épuiser ma patience quand même. Je lui demande simplement de passer un licol et de marcher en longe. Wild devra se déplacer avec Ganesh et Gaya mais sur les routes, il faut un minimum de discipline.

Quand Ganesh est arrivé, Wild a immédiatement tenté de s’imposer. Nous avons donc décidé de laisser passer la nuit pour que les choses se mettent en place naturellement. Le lendemain, Ganesh avait pris sa place « d’étalon » et Wild avait baissé d’un ton.

Gaya a quand même été légèrement blessée car Wild continue son jeu de poulain avec tout et tout le monde. Elle n’a pas peur du licol mais quand je vais lui faire des grattouilles, elle regarde ce que j’ai dans les mains. Je commence donc ce que je ne fais jamais : la méthode vacharde….

Le jeu de poulain a des limites

Ganesh et Gaya enfilent leurs licols pour prendre leurs croquettes, ils en raffolent. Pour le moment, Ganesh ne laisse pas Wild approcher de sa « récompense »…. ben non, Wild n’a pas de licol.

David se place donc un peu plus loin avec le seau de Wild et le fameux licol. Si elle veut le contenu du seau, elle doit faire un effort. Depuis deux jours, elle s’amuse beaucoup à essayer de chaparder loin du licol. Quand nous commençons à ressentir un peu trop le froid, nous versons le contenu du seau à Ganesh qui déguste avec Gaya.

LIRE AUSSI  Restaurer la nature et ses multiples fonctions

Wild se contente donc du foin jusqu’à ce qu’elle comprenne qu’elle doit faire un petit « travail » pour avoir des récompenses. Ganesh est dubitatif et Gaya compte les points 😀

<

p style= »text-align: center; »>Depuis le début de ce travail, je prends des notes sur mes impressions du comportement de Wild. J’observe aussi les interactions entre les chevaux car un troupeau ne se fait pas en trois jours. A suivre donc….

Author: Annawenn

Ecotherapeute certifiée Equi-Wild.
Diplômée de psychologie, je me suis orientée dans la recherche auprès du Laboratoire d'Eco-Ethologie - Université de Neuchâtel.
Je suis éco-thérapeute certifiée (PhD) et je partage mon travail avec les chevaux sur le site
https://equi-wild.fr/

2 thoughts on “Jeu de poulain ou comment ne pas mettre son licol

  1. Pas toujours facile avec une jument qui n’a peur de rien et qui a des instincs de dominante! Le licol, oui c’est un apprentissage important et minimaliste pour pouvoir sortir en sécurité. Bon courage à vous pour le travail. Les joies de créer un troupeau! C’est fatigant par moment, je te comprends

    1. J’ai ramené tout le monde aujourd’hui. Finalement, Wild n’a pas de licol mais elle répond très bien alors elle m’a suivi, tout simplement.
      Je vais pouvoir travailler avec elle en prenant mon temps maintenant. Elle est en sécurité, loin des chasseurs, ouf!!!!

Forum de discussions, donnez-nous votre avis. Nous vous remercions pour votre participation.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.