Equi-Wild LifeStyle : Introduction

Depuis quelques années, j’observe la nature et mon environnement. L’Equi-Wild LifeStyle est né de mes premiers constats sur la vie des chevaux. Progressivement, j’ai pris du recul pour élargir ce que le cheval m’apprend sur le respect de la vie sous toutes ses formes.

Je n’ai pas la prétention de tout savoir, j’ai beaucoup à apprendre alors je rédige une simple introduction dans l’espoir de toucher ta conscience écologique, ton humanité, ta sensibilité environnementale.

Equi-Wild LifeStyle, proche de la nature et de la santé de l'environnement
Equi Wild LifeStyle, proche de la nature et de la santé de l’environnement

Constats généraux

La vie telle que nous la connaissons aujourd’hui est en train de mourir. Tu peux trouver une immense bibliographie sur le sujet dans ta librairie préférée. Malheureusement, les auteurs cherchent des causes et des coupables, des analyses, des preuves mais je crois qu’aujourd’hui, on s’en fiche de tout ça.

Que penses-tu des analyses et contre-analyses de nos scientifiques ? T’es tu déjà posé les « bonnes » questions ?

Je me demande très souvent pourquoi personne n’accepte la nature et qu’elle nous donne. J’ai aussi remarqué que les fameuses « preuves » scientifiques contredisent un peu trop souvent cette fabuleuse nature. Mes questions et observations ont changé ma vie, ma lifestyle, mon Equi-Wild LifeStyle.

Des propositions divisées

Tu ne peux pas dire le contraire hein, tout le monde semble faire le même constat mais tout le monde veut être calife à la place du calife. Dans le monde vivant, l’union fait la force, tu sais ? Du coup, il y a des tas de choses que je n’arrive pas à comprendre.

Le cheval est un animal particulièrement intelligent.

Si je dois définir l’Equi-Wild LifeStyle, je te dirai que tout commence par une pause, une réflexion sur ce qui t’entoure. Tu vois, par exemple, il y a eu le mouvement des gilets jaunes. Même si je me reconnaissais pas vraiment dans ce mouvement, j’ai soutenu parce que pour moi, enfin, des gens réagissaient. Malheureusement, chacun y va de son petit combat alors les vegan se préoccupent essentiellement des animaux. Je trouve bien que l’animal retrouve sa place. Mais paradoxalement, sous prétexte de protection animale, il y a pléthore de matières polluantes pour « remplacer » et surtout emballer.

LIRE AUSSI  Restaurer la nature et ses multiples fonctions

En quoi ça fait avancer l’humanité ? Les animaux vont mourir par la pollution générale, à quoi bon faire tout ce patafoin ? Je ne vais pas tout développer mais il y a les marches pour le climat, les coquelicots, les pisseurs de glyphosate etc…

Tous ces groupes ont un point commun : ils attendent que nos gouvernements répondent à leurs réclamations. Selon moi, c’est utopique. Je crois que ces fameux gouvernements sont bien heureux de la diversité des groupes et des demandes. Ils ne feront rien, comme ils n’ont jamais rien fait.

Mon expérience Equi-Wild

Tous mes lecteurs connaissent l’histoire, n’est-ce pas ? Sauvetage d’un poulain, puis d’un autre, après avoir adopté mon chien à la SPA et hébergé des animaux abandonnés, je galère pour la survie de Ganesh et Gaya. Je fais un passage en club où mes croyances naïves prennent une grande claque alors je me tourne vers l’équitation éthologique mais c’est seulement une boite à fric. Coté exploitation animale, ils font très forts.

Alors je découvre l’éthologie générale et je propose mes observations à l’école Doctorale. Le début d’un grande aventure à laquelle il faut donner un nom : c’est la naissance de l’Equi-Wild qui ne concerne que le cheval au début.

Ma question porte sur la longévité et l’absence de maladies usuelles dans un troupeau de chevaux sauvages comparé à tous les maux des chevaux domestiques. Je décide de laisser mes rescapés au plus près de leurs natures et le résultat est là : ils grandissent sans pourriture de fourchette, sans dermite estivale, ils se vermifugent avec des plantes choisis dans la montagne…

LIRE AUSSI  Une petite pause

Des vaches et leurs veaux, paisibles dans la montagne

J’ai élargie au chien, chats, poules et humains. Mon constat est le même. Tous les anciens par ici, dans la montagne, sont toujours dehors aux travaux agricoles alors que les citadins ont des douleurs et des maux dès le plus jeune âge. J’y reviendrai en détail un peu plus tard. Mais le constat est là. Ce sujet te questionne toi aussi ?

Equi-Wild LifeStyle

J’ai pris l’exemple de ces chevaux, non prédateurs et nomades qui n’ont pas ou peu d’impact négatif sur notre environnement. Je découvre quelque chose de nouveau à chaque sortie grâce à Ganesh qui vit sa vie en paix. Inutile de faire preuve de violence pour prendre soin de la vie.

Alors les premières idées de l’equi-wild lifestyle peuvent se lister :

  1. Union, partage, multiplication des actions individuelles (chacun est responsable de lui-même)
  2. Devenir pacificateur, non violent et autonome. Inutile d’aggraver le nombre de conflits, de guerres…
  3. Respect de l’équilibre naturel de la vie et de la mort.
  4. Santé, loisir dans le respect de l’environnement. Actuellement, l’humain se suicide alors qu’il a peur de la mort…
  5. Et surtout, arrêter de râler tout le temps en attendant tout des autres. C’est une effroyable perte de temps et de vie.

Album : La beauté naturelle

« Il est important de vivre comme si nous étions en permanence à la veille d’une découverte importante et de nous préparer à l’accueillir aussi complètement, aussi intimement et aussi ardemment que nous le pouvons. » (Maeterlinck)

One thought on “Equi-Wild LifeStyle : Introduction

Forum de discussions, donnez-nous votre avis. Nous vous remercions pour votre participation.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.