Destruction de la biodiversité

Chers lecteurs, aujourd’hui, je vais revenir sur l’article du 6 septembre 2019. A l’occasion des journées du patrimoine, la municipalité de Villevocance a décidé de broyer les sols de son Arboretum. Une destruction de la biodiversité pour un patrimoine apocalyptique…

Destruction de la biodiversité, entre tristesse et colère

Un accord rompu

Je vous invite à découvrir l’histoire de l’arboretum dans cet article. Nous avions proposé à la municipalité d’entretenir cet espace et d’y ajouter des fleurs pour les abeilles et les papillons. Nous avons donc fauché sans intervention de machine, avec une faux et nos chevaux. Il était entendu que nous prenions soin des sols mais que rien ne serait tondu pour les raisons exposées dans un précédent article.

Malheureusement, le conseil municipal a décidé de tout raser pour inscrire l’Arboretum aux journées du patrimoine. Nous avons immédiatement réagi par l’envoi d’un courrier avec demande de rendez-vous. Nous proposions une découverte des arbres, mais aussi des fleurs, insectes. Notre démarche a été soutenue par la Conseillère spéciale auprès du Président en charge de l’environnement , des grands sites, de l’énergie et des espaces naturels sensibles. Nous remercions Madame Christine Malfoy qui a appuyé notre proposition.

Cependant, en ce samedi 21 septembre 2019, l’Arboretum était à nu.

Entre colère et tristesse

A notre arrivée, les oiseaux ne chantaient plus. Les branches des arbres ont été broyées et les restes laissés au sol ou jetés sur les bords de la rivière. J’ai été envahie par la tristesse de ce lieu habituellement si agréable.

Destruction de la biodiversité, entre tristesse et colère

Je vis et travaille dans la nature, souvent dans les bois. La nature est une véritable source de bien être. Mais seule sur ce banc, je me sentais mal et j’ai préféré retourner dans un pré en friche. J’y ai rencontré les habitués qui, eux aussi, exprimaient leur incompréhension.

LIRE AUSSI  Une petite pause

 

Destruction de la biodiversité

Nous vivons la 6ème crise d’extinction de la biodiversité.

Le Millénium Ecosystem Assessment indique que 60% des services rendus par la nature sont en déclin du fait d’une dégradation par l’homme. 80% de la forêt primaire a disparu ! L’Union Mondiale pour la Nature (UICN) déclare que sont menacés :

  • un amphibien sur trois,
  • un oiseau sur huit,
  • un mammifère sur quatre,
  • un poisson d’eau douce sur deux,
  • un quart des espèces de conifères…

L’érosion de la biodiversité contribue à l’insécurité alimentaire et énergétique. Nous devenons vulnérables face aux inondations et aux catastrophes naturelles. La perte de notre biodiversité affecte la santé, la disponibilité et la qualité de l’eau. Le changement climatique n’est pas le seul danger qui menace l’homme.

La Maison Écologique n’est pas subventionnée. Notre but n’est pas de recevoir de l’argent car nous tenons à conserver notre crédibilité. D’ailleurs, nous avons expérimenté autant la destructions que la réhabilitation sur nos terrains privés.

Vous pouvez venir nous rencontrer et découvrir le faible impact environnemental de notre Maison Écologique.

L’homme, partie intégrante de la biodiversité

La biodiversité concerne toutes les espèces animales ou végétales vivant sur la planète, y compris celle qui se met elle-même en danger en détruisant la nature : l’homme. Un quart des 100 000 espèces évaluées – une portion minime des 8 millions estimées sur Terre – est déjà menacé d’extinction.

La destruction du milieu de vie des espèces est parmi les principales causes de pertes constatées au niveau de la biodiversité. Parallèlement, les espèces qui arrivent à survivre et à se développer deviennent envahissantes. Elles finissent par tuer les autres espèces plus faibles. Résultat, les espèces envahissantes deviennent de véritables fléaux et leurs actions se répercutent sur la vie environnante ainsi que l’environnement en général.

LIRE AUSSI  Bujo Addict Community, le blog

Les mouches qui arrivent à survivre dans les environnements où on retrouve des cadavres d’animaux qui n’ont pas survécu.

Destruction de la biodiversité et fauchage des sols

Nous pratiquons le fauchage tardif qui consiste à laisser enherbé certaines zones afin de préserver la biodiversité. La surface ainsi laissé à l’état naturel devient un lieu de reproduction, de nidification de la faune, de la flore et des insectes. Elle représentera également un milieu riche en pollen attirant abeilles et papillons.

L’Arboretum nous permet d’envisager un espace de biodiversité. Nous sommes tout à fait disposés à entretenir ce lieu et à donner des explications au public non averti qui pourrait prendre ce fauchage « inachevé » pour de la négligence. Nous vous offrons l’occasion de découvrir plantes et insectes méconnus. Les intervenants incitent les visiteurs à être plus respectueux dans leurs espaces privés et à avoir un œil d’initié sur ces pratiques novatrices.  

En vidéo

Vous pouvez suivre l’actualité de l’Arboretum sur sa page Facebook https://www.facebook.com/arboretum.villevocance. Suite à cette vidéo, nous sommes conviés au prochain conseil municipal afin d’envisager une solution. Nous vous informerons des suites données.

Author: Annawenn

Ecotherapeute certifiée Equi-Wild.
Diplômée de psychologie, je me suis orientée dans la recherche auprès du Laboratoire d'Eco-Ethologie - Université de Neuchâtel.
Je suis éco-thérapeute certifiée (PhD) et je partage mon travail avec les chevaux sur le site
https://equi-wild.fr/

4 thoughts on “Destruction de la biodiversité

  1. Je comprends complètement votre désarroi. Franchement, vous aviez un accord, vous donniez de votre temps et de votre énergie et tout a été détruit sans vous en informer, sans d’explication, c’est scandaleux. Vous avez bien raison de ne pas baisser les bras et de demander des explications! Une honte! La nature est magnifique à l’état naturel, il faut arrêter de tout couper et tout tondre à outrance!

    1. Coucou 🙂
      La tondeuse est à la mode… Nous allons discuter de ce problème demain soir au conseil municipal. Je donnerai des nouvelles. Bonne semaine.

Forum de discussions, donnez-nous votre avis. Nous vous remercions pour votre participation.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.