CAPTIVE… Une lecture coup de cœur addictive

Captive… Je ne sais pas pourquoi j’ai été attirée par ce livre. J’ai attendu longtemps ma commande pour finalement me résoudre à le découvrir en numérique. Vous imaginez bien que si j’ai acheté une lecture numérique, j’y tenais réellement 😉 Je n’ai pas été déçue et je vous en parle dans les lignes qui vont suivre.

Je vais quand même demander pardon à Laura qui a créé la couverture du livre parce que je n’aime pas le rouge et je n’ai vraiment pas choisi ce livre pour son design. Du coup, je n’ai pas ma déception habituelle concernant le numérique en noir et blanc 😀

Quelques mots sur l’intrigue

CAPTIVE... Une lecture coup de cœur addictive

Les premières lignes sont intrigantes, écrites à la première personne du singulier et même l’orthographe ne dévoile pas si le narrateur est masculin ou féminin. Cependant, le lecteur découvre une routine très stricte et l’attente d’un autre personnage, tout aussi mystérieux, par cet esprit vide qui semble amnésique ou drogué.

L’horloge est le centre de sa vie et le manquement à la routine est puni, mais par qui et comment ? Sommes-nous quelque part en psychiatrie pour que le narrateur nous parle de sa petite voix intérieure ?

La couverture et le titre sont révélateurs. Cette jeune femme est dépendante de celui qu’elle attend, qui rentre pour une partie d’échec… celui qu’elle ne veut surtout pas décevoir. Elle ne sait pas grand chose de lui et ses questions restent sans réponse.

« La nouvelle me surprend. Son attitude, surtout. Comme si ôter la vie à une personne pour gagner de l’argent n’était qu’un détail. »

Lui, il lui offre des livres mais elle n’a qu’une envie : fuir. Et ce jour là, étrangement, elle va sortir pour l’accompagner. il va lui présenter Vanessa, son assistante personnelle. Elle découvre un monde inconnu, tout comme je le découvre au fil de ma lecture. Plus je tourne les pages, plus le mystère s’épaissit alors, je continue ma lecture.

Une ambiance brumeuse et intemporelle

La lecture numérique est toujours surprenante pour moi parce que je ne tourne pas de pages et que la liseuse affiche un pourcentage de lecture à la place des numéros de pages. Envoûtée par des personnages énigmatiques, j’étais aussi prisonnière de ma liseuse.

Envoûtée par des personnages énigmatiques, j'étais aussi prisonnière que ma liseuse.

Qui sont-ils ? Cette question va me poursuivre et devenir obsessionnelle. J’avance dans le texte et rien ne me donne ne serait-ce qu’un petit indice. Je commence à penser que cette jeune femme était probablement plus en sécurité dans sa routine : le monde est dangereux.

Ne pas sortir, manger des plantes, très peu de viande et très peu d’épices… suivre le programme, pas de télévision… Mais réaliser que le travail de son frère est inhabituel et qu’elle est toujours invitée à désobéir par ses petites voix. Ce personnage est attachant, craintive et si naïve, le lecteur se voit envahi de sentiments contradictoires à son sujet.

La lectrice indiscrète

En avançant dans l’histoire, je n’apprends rien bien au contraire. Des personnages très secrets, une histoire impénétrable qui me fait oublier tout ce qui est autour de moi. Je suis là, pas très loin d’eux et j’espionne… Je veux savoir.

Les surprises s’enchaînent, autant pour moi que pour les personnages. Se connaissent-ils réellement eux-mêmes ? Quelles sont leurs relations ? D’où viennent-ils ? Autant d’interrogations que l’auteur s’amuse à disséminer dans chaque nouveau passage. Chaque personnage nous aveugle avec ses secrets et notre narratrice est intrigante, autant pour ce qu’elle semble être que par toutes les voix dans sa tête : schizophrénie ? Ce serait trop simple.

Le jeu d’échec

Nos deux personnages inconnus se retrouvent pour jouer aux échecs et ma lecture m’a donnée le sentiment d’être sur un plateau géant où je n’étais qu’un simple pion. Un homme autoritaire décide pour une jeune femme qui est très probablement la pièce maîtresse, mais lui alors ?

La psychologie des personnage est particulièrement bien travaillée pour donner ce réalisme et pousser le lecteur dans ses retranchements : je dois percer ce mystère. Dans l’apparemment, tout se discute en huis clos dont le lecteur est spectateur malgré lui. Les autres personnages ne font que passer ou sont secondaires et vont rapidement rejoindre le royaume des morts.

Le style de l’auteur est logique et entraînant sans pour autant faire appel à une succession d’actions. Vous serez aspirés par l’émotion dans les situations et les nombreux dialogues. Cette jeune fille est-elle réellement captive ? Je me suis posée la question, d’autant plus qu’elle semble très attachée à celui censé la retenir.

Rebondissement et…

Beaucoup de brume mystérieuse qui peine à se dissiper jusqu’à ce que plus personne n’attend, une renaissance dans les derniers chapitres qui, bien sûr, relève un nouveau défi et des paysages encore dissimulés mais …

« S’il te plaît, raconte-moi. Dis-moi tout sans rien oublier. Comment en est-on arrivé là ? « 

La lectrice que je suis sait parfaitement comment elle en est arrivée là et, bien sûr, je voulais percer tous les secrets. Une lecture de quelques heures avec un suspens angoissant, accrochante, de celle qui ne vous laisse pas l’envie de reprendre votre routine avant les dernières lignes. Mais ce superbe rebondissement vous conduira vers « la faille » qui est la suite de ce roman.

Mon conseil ? A découvrir de toute urgence 😉

Quand à moi, je vais tout d’abord lire le préquel et vous laisser un temps de lecture avant la prochaine chronique 😉

SimPlement.pro

Julie Jean-Baptiste

L'association La Maison Écologique à laquelle est rattachée La Fabrique du Bonheur souhaite conclure des partenariats dans un cadre littéraire et créatif éthique.

Julie est une auteure qui est née et a grandi aux Antilles. Elle est l’auteure de la saga « Captive », un thriller psychologique SF de six tomes. Dans la vie, elle exerce un métier aussi mystérieux que les dossiers du KGB et manipulateur que l’ex-gouvernement soviétique. Quand elle n’écrit pas, elle adore pâtisser et accompagner chacune de ses lectures par une tasse de thé.

Author: Angelique

La lecture est un voyage immobile, une évasion temporaire hors de notre prison, une errance où rien ne saurait nous brider.
Ma meilleure évasion reste ma création : Le Bullet Journal 😉

2 thoughts on “CAPTIVE… Une lecture coup de cœur addictive

Que lisez-vous ? Nous aimons partager et bavarder ;)