Bilan de nos activités #1

Aujourd’hui, j’ai préparé un bilan de nos activités associatives. Où en est Epona-Wild ? C’est la question qui revient avec celle de la gestion de l’Arboretum. Avec les journées plus courtes et les pluies de cette fin octobre, nous sommes obligés de concentrer nos priorités.

Bilan de nos activités avec Epona-Wild

L’Arboretum de Villevocance

Nous sommes allés exposer nos idées et propositions au conseil municipal du 21/10/2019. Nous remercions la municipalité pour son accueil malgré notre retard.

L’Association va établir un contrat d’entretien dont le but principal est de restaurer la biodiversité. L’Arboretum vous accueille sur Facebook, même si je ne suis pas fan des réseaux sociaux. Vous avez la possibilité de nous contacter directement pour vos demandes de renseignements.

Je vous invite aussi à lire les articles précédents si vous n’avez pas suivi nos activité écologiques. De ce coté, le bilan de nos activités est positif et nous allons faire un planning partagé pour tous les volontaires.

Epona-Wild

Depuis le bilan de septembre, Epona-Wild nous fait tourner en bourriques !!!

Epona-Wild avec son licol
Tu vois, je sais mettre le licol, ah, ah!!!

Epona-Wild a choisi David et j’avoue que je pensais sérieusement observer tranquillement. J’ai laissé de coté beaucoup de choses très importantes sur les chevaux sauvages et aujourd’hui, tout le travail est à refaire. Cette pouliche s’amuse beaucoup avec nous et se gave de bonbon.

Elle n’en fait qu’à sa tête alors si David lui a passé le licol, ce n’est jamais acquis.

Une belle journée avec les chevaux.......sauvages

Le troupeau change de terrain selon la verdure et nous sommes souvent obligés de prendre beaucoup de temps uniquement pour retrouver Wild.

Le rond de longe

Le rond de longe est indispensable pour travailler tranquillement. Wild y vient d’elle même pour passer un peu de temps avec David. Les autres chevaux restent en dehors alors sincèrement, l’approche peut sembler beaucoup plus simple.

Mais Epona-Wild n’est pas sevrée !!!!! 18 mois et elle va encore téter assez souvent. Nous avons donc beaucoup plus de difficultés à la séparer de sa mère : mettre le licol, ok, mais partir loin de maman, non. Alors, j’ai eu une idée d’une franche débilité et je vais vous expliquer pourquoi.

LIRE AUSSI  Ma conscience écolo

Bilan de nos activités équestres

Je suis la première à dire qu’un cheval en paddock, c’est la merdouille. Mais j’ai quand même sorti le matériel de contrainte, la clôture électrique, la chambrière et même un licol plat. Le résultat est vraiment à la hauteur de ma connerie : Epona-Wild a sauté la clôture.

Je dois bien avouer qu’elle a de très jolis déplacements naturels mais je n’avais pas soupçonné qu’elle sauterait une clôture électrifiée aussi haute.

Bien sûr, je me suis très mal comportée sachant qu’un cheval aussi intelligent a gagné cette manche :

Epona-Wild 1 – Angélique 0

Bilan de nos activités avec Epona-Wild

Elle est donc retournée près de sa mère avant que le lait soit plus rare. Elle a appris et connaît maintenant tout le matériel, mes élixirs floraux sont inutiles pour le moment…. où peut-être pour moi.

Bilan général

David va s’occuper de la pouliche pendant que je retrouve mon calme et que je me repose. Je vais quant à moi demander l’aide de Ganesh…. comme souvent, vous avez raison. Pourquoi croyez-vous que ce cheval a une vie qu’il se choisi ?

Ganesh et Gaya : je vais leur demander de l'aide

 

 

Forum de discussions, donnez-nous votre avis. Nous vous remercions pour votre participation.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.