Alban Elfed – L’équinoxe d’automne dans La Baignoire du Gaulois

Alban Elfed peut se traduire par la « lumière du rivage « . Le jour de l’Équinoxe d’Automne (23 Septembre) nous prépare de nouveau à l’équilibre retrouvé entre les nuits et les jours. Lentement, les transitions crépusculaires nous entraînent à retourner vers les intériorités de notre être.

Les dernières vendanges, les dernières récoltes, la période de transition, de la récapitulation.

Vivre au rythme de la Nature

A l’occasion de l’équinoxe d’automne, je suis allée marcher dans la forêt. Alban Elfed marque la fin des moissons, je remercie la terre pour ce quelle me donne.

J’ai fait du beau foin et mon jardin potager me donne encore de très belles tomates. J’ai pris cette journée pour réfléchir, pour simplement me poser et contempler la beauté des arbres. David et moi avons marché dans la forêt jusqu’à Burdignes, dans la baignoire du gaulois.

Alban Elfed

Je vis la roue de l’année et les cérémonies Celtiques. J’étudie auprès de l’OBOD et je fais de nombreuses recherches.

Le Druidisme est une tradition spirituelle adaptée à notre environnement, à notre climat, à notre vie. Nous sommes les héritiers de nos Ancêtres, directement ou indirectement. Une des principales caractéristiques du Druidisme contemporain est, conformément à la Tradition ancestrale,  qu’il n’y a pas de dogme.

La femme dans la tradition Celtique

Dans la Gaule et la Celtie antique, les femmes sont admises à la fonction druidique, pour la bonne raison qu’elles sont les plus puissantes dans le domaine magique : leur matrice leur ouvre des pouvoirs et des horizons que les mâles n’atteindront jamais.

LIRE AUSSI  Cheval en danger

Si le druidisme affirme l’existence de trois mondes accessibles aux humains, il honore des dieux et des déesses en très grand nombre. Mais la grande déesse Epona, dite aussi Rhiannon ou Belisama, reste en tête.

Célébrer Alban Elfed

Nos racines sont d’abord dans la nature. Actuellement nous cherchons à la retrouver, à rétablir un lien avec elle. Nous recherchons à communiquer, à communier avec elle. Nos racines sont aussi nos traditions et les fêtes qui ponctuent le cours de l’année. Ces fêtes, quelles que soient les religions et les groupes ethniques de par le monde, s’ordonnent toujours autour des solstices et des équinoxes.

Le cycle spirituel est ouvert avec l’équinoxe d’automne. Les énergies vibrent essentiellement pour nous aider sur le sentier de la conscience et de l’évolution intérieure. Le point culminant de ce cycle étant au solstice d’hiver.

Réflexion et contemplation

Alban Elfed, équinoxe d'automne - La Baignoire du Gaulois Burdignes

Après quelques heures de marche dans la forêt, j’ai passé cette journée dans la Baignoire du Gaulois pour ma réflexion sur l’année écoulée.

Cette année, le bullet journal m’a apporté beaucoup d’aide et de réconfort. Cette organisation reste une aide considérable dans ma vie matérielle. Je n’en parlerai pas plus puisque j’ai un blog dédié, ne mélangeons pas tout.

LIRE AUSSI  La vie sur terre en danger

Mon cœur est toujours dans la nature, avec Ganesh, avec Gaya et maintenant avec Epona-Wild. J’en parle un peu dans cet article et j’y reviendrai puisque j’ai de nombreux projets grâce à eux.

J’ai été beaucoup inspirée par mes cours d’enseignement Bardique, même si j’ai pris du retard sur le programme de plantation des arbres.

Je travaille beaucoup avec L’Association :

  • projets créatifs
  • cause animale et environnementale
  • Equi-Wild (dont le site est actuellement en construction)

Tea with a Druid

 

Author: Annawenn

Ecotherapeute certifiée Equi-Wild.
Diplômée de psychologie, je me suis orientée dans la recherche auprès du Laboratoire d'Eco-Ethologie - Université de Neuchâtel.
Je suis éco-thérapeute certifiée (PhD) et je partage mon travail avec les chevaux sur le site
https://equi-wild.fr/

Forum de discussions, donnez-nous votre avis. Nous vous remercions pour votre participation.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.